Un coin de ciel bleu

Dans le cadre du projet « Notes de Chœurs » porté par la Fondation Tournesol, des interventions musicales et vocales sont menées à la Maison bleue, au travers d’un large éventail de propositions (déambulation en musique, impromptus, concerts en chambre, ateliers…). Il s’agit d’apporter un nouveau souffle et de bousculer poétiquement le quotidien de ce service. Ainsi, on aperçoit un coin de ciel bleu…

Lieu : EPSM de l’agglomération lilloise

Service : PATIO (Pôle d’Accueil Thérapeutique Intersectoriel et d’Orientation) – Maison Bleue

Période : de janvier à avril 2019

Public : 30 personnes (patients et soignants)

Artiste : Capucine Meens et plusieurs invités.

La Valise

Ce projet questionne les notions de souvenirs, de moments vécus et d’émotions.

C’est au travers du fil conducteur de l’objet et plus précisément de « la valise » que les usagers, les patients et les soignants de la SAAS exploreront différentes disciplines artistiques (écriture, théâtre d’objets et arts plastiques…) avec des temps de découverte, de rencontre et de création.

Lieu : Centre Antoine de St Exupéry (UGECAM).

Services : la SAAS, une unité de soins psychiatrique.

Période : de novembre 2018 à mai 2019.

Public concerné : 50 personnes.

Artistes : Delphine Sekulak (plasticienne), Zazie mode d’emploi avec Nadège Moyart et Martin Granger (écriture) et la compagnie dans l’arbre avec Simon Dusart (théâtre d’objets).

Projet réalisé dans le cadre du programme Culture – Santé de la DRAC/ARS Hauts-de-France.

De l’autre côté du jardin

Avec la compagnie de théâtre Détournoyment

Projet : De septembre à décembre, le Centre Hospitalier de Roubaix et l’EPSM de l’agglomération lilloise croisent leurs regards et jouent avec les mots pour apprendre à se connaître au-delà de leurs jardins. Une visite détournée collective viendra clôturer le projet.

Lieux : Hôpital Lucien Bonnafé / EPSM de l’agglomération lilloise et le Centre La Fraternité / CH de Roubaix.
Services : Quatre secteurs de Psychiatrie adultes de l’hôpital Lucien Bonnafé et le service d’addictologie du CH de Roubaix.

Date / période : De septembre 2018 à janvier 2019.

Public concerné : 200 personnes.

Artistes : La compagnie Détournoyment avec Julien Emirian.

Rencontres sur-mesure

Des concerts de musique, aux répertoires éclectiques, sont proposés aux résidents et aux équipes soignantes dans les salons. Ces concerts permettent de vivre des temps conviviaux et de partage autour du médium : la musique.

Les équipes soignantes et les artistes collaborent ensemble afin de saisir les différents enjeux et pour proposer des concerts sur-mesure, répondant aux envies des résidents.

Lieu : MAS de Oignies (Association des Paralysés de France), MAS Martine Marguettaz (EPSMde l’agglomération lilloise), MAS de Jeumont  (Centre Hospitalier de Jeumont)

Date / période : 2016 / 2017

Artistes :

Rayo de Son – Yannis Landrin, Jean-Baptiste Gardair, Hubert Fardel, Gustavo Charon Vinent (musique cubaine)

Lexie T (beat box)

Castra Glitter – Ségolène Brutin et Mathieu Jedrazak  (duo harpe et voix)

The Chickies – Sarah Catteau, Sarah Butruille et Astrid Bachelot (chant swing des années 30/40)

Les Pistons Flingués – Jonathan Bois et Mickaël Knockaert (duo trompette/accordéon)

Saltimbocca – Valerie Gardou et Viki Kesmaecker (chants du monde)

Le Bricole – Olivier Catteau, Julien Biget, Vincent Brussel (chants maritimes du Boulonnais)

Banque de sons

Après différents temps d’immersion, d’observation et de rencontre un artiste, compositeur musical, propose une banque de son, résultat d’une réflexion autour des lieux, des ambiances et des émotions. Les différentes créations sonores sont diffusées au sein du service et sont réappropriées par l’équipe soignante.

Lieu : Hôpital Fontan – CHRU de Lille

Service : Unité Deniker

Date / période : 2016 / 2017

Artiste : Marc Bour compositeur musical

Tempo à l’unisson

Faire de la musique ensemble, chanter, entrer dans un rythme, faire partie d’un groupe, ces rencontres permettent de découvrir différentes techniques de percussion, mais aussi différentes cultures, à travers les percussions africaines, les percussions afro-cubaines, les percussions corporelles, ou la « human beat box ».

Lieu : EPSM de l’Agglomération Lilloise

Services : les quatre secteurs de l’Hôpital Lucien Bonnafé

Date / période : de février à avril 2017

Artistes : Lexie T (beat box), Babacar Mbaye (percussions africaines), Aziz Belaouache (percussions orientales), Franck Coulibaly (percussions corporelles).

Public concerné : 125 personnes

Musique au jardin

Lieu : EPSM de l’agglomération lilloise

Services : MAS Martine Marguettaz, les unités Oasis et Vivaldi, La maison bleue, le service d’addictologie, hôpital Lucien Bonnafé, Centre Horticole.

Période : Du 29 mai au 03 juin 2017

Artistes : Les Pistons Flingués avec Jonathan Bois et Mickaël Knockaert

The Chickies avec Sarah Catteau, Sarah Butruille et Astrid Bachelot

Publics concernés : 139 personnes

Clovis ou l’insensé

Projet : « Clovis ou l’insensé » est un projet mêlant nature et art. Pendant plusieurs mois, un sculpteur a investi les jardins et espaces verts de l’EPSM pour créer une sculpture monumentale, le visage de Clovis. Différents temps de création collective ont été proposés aux usagers de l’hôpital (patients, soignants, agents techniques) : masque à l’aveugle, paillage, piétinement et réalisation de la structure en bois.

Lieu : l’EPSM de l’agglomération lilloise (site de Lommelet et Lucien Bonnafé).

Services : l’ensemble des services de l’EPSM de l’agglomération lilloise en intra et extra hospitalier.

Période : De juillet à octobre 2017

Artiste : Fred Martin

Publics concernés : 273 personnes

Création collective d’un film documentaire

À la demande de l’équipe des éducateurs et des infirmiers, Tournesol, Artistes à l’hôpital propose un projet de réalisation collective d’un film documentaire aux adolescents de la clinique, qui leur est dédiée, à Wasquehal, mais aussi des CMP de Mons en Baroeul et de Roubaix.

La clinique de l’adolescent de Wasquehal se situe au carrefour des 4 secteurs de psychiatrie infanto-juvénile présents sur la métropole lilloise. Elle prend en charge des adolescents de 12 à 18 ans rencontrant des difficultés psychologiques et a pour but d’extraire le jeune de son univers habituel, de l’aider grâce à une prise en charge singulière et de symboliser sa douleur.

Le Centre Médico Psychologique de Mons en Baroeul  est un lieu d’accueil et de soins prenant en charge des enfants et adolescents de 0 à 16 ans présentant des difficultés d’ordre psychologique et leur retentissement dans le domaine psychomoteur, du langage et du comportement. Il couvre les secteurs de : Faches Thumesnil, Hellemmes, Lezennes, Lesquin, Mons en Baroeul et Ronchin.

Le projet

Le réalisateur Antoine d’Heygere, du collectif l a c a v a l e, interviendra auprès des jeunes afin de créer avec eux un film documentaire.

L’idée de départ est de permettre aux jeunes de se raconter à travers des lieux et/ou des personnes de leur vie quotidienne en dehors des structures de soins.

Le but de cette rencontre artistique est d’amener les jeunes à se (ré)approprier le champ de l’image par le biais de trois axes. L’appréhension des techniques avec lesquelles l’image est produite. La compréhension des langages qu’elle utilise. La force et la beauté qui est la sienne lorsque l’on remplace productivité, communication et marketing par temps, curiosité et créativité.

De manière plus générale, l’artiste souhaite diriger ces ateliers vers des publics qui n’ont pas ou peu accès à l’audiovisuel comme art et qui n’ont jamais pu ou voulu être critiques face à ce qu’ils voient et regardent, que ce soit dans une salle de cinéma, devant sa télévision ou face à l’écran de son ordinateur. Son but est de faire un travail d’éducation populaire en direction de ceux pour qui l’image n’est qu’ennui ou spectacle, ou en tout cas quelque chose qui ne leur appartient pas.

Les objectifs 

  • Apporter du plaisir aux adolescents
  • Accompagner les adolescents dans leur parcours de soin par un accès à la culture 
  • Permettre la rencontre humaine autour d’une pratique artistique
  • Considérer l’adolescent comme une personne, un citoyen à part entière            
  •  Permettre aux établissements qui participent à ce projet de travailler en partenariat avec des intervenants extérieurs au champ soignant
  • « Humaniser », rendre plus chaleureux les lieux collectifs de l’unité d’hospitalisation
  • Impulser une nouvelle dynamique à l’ « atelier arts créatifs », par l’apport de compétences artistiques, mais également par des interactions entre les jeunes, les soignants et les intervenants
  • Offrir aux jeunes la possibilité de rencontrer un artiste, de s’initier à ses techniques et de participer à la réalisation d’une œuvre d’art
  • Permettre aux jeunes hospitalisés de contribuer à un temps de création artistique, à travers lequel ils auraient la possibilité de s’exprimer d’une manière différente. 

Suivi du projet :

Un an après la création du film documentaire collectif « La Part Belle », c’est l’ensemble de l’équipe qui se reconstitue pour proposer différentes projections. Pour l’occasion, les projections sont suivies d’un temps de débat en présence des adolescents ayant participé à la création du film et du collectif L a c a v a l e.

Lieux :

– L’hybride, lieu de réhydratation culturelle

– Centre Socio Educatif de Wattrelos

Période : Le 20 juin à l’Hybride et le 23 juin au CSE Wattrelos

Publics concernés : 50 personnes

Découvrir le teaser du film La Part Belle

Ateliers de Chansons

Depuis plusieurs années, des ateliers chant sont proposés aux patients adultes des différents centres de jour liés à l’EPS Erasme, notamment à Antony : Hôpital de Jour et CATTP Prosper Legouté, et au CATTP de Châtenay-Malabry.

Michel Glasko, accordéoniste de grand talent, et Maria Sikström, chanteuse et musicothérapeute, rassemblent de 25 à 35 patients autour d’un répertoire de chansons des années 50 à 90, choisi par les patients.

Ces moments de chansons partagées sont très importants pour des patients adultes, atteints de pathologies psychiatriques, stabilisés et vivant à leur domicile, suivis en hôpital de jour, mais pouvant encore avoir des difficultés à gérer et communiquer leurs émotions, et des difficultés à tenir compte des autres. Le travail vocal leur permet un travail corporel, sur le souffle, le son et l’énergie, mais également sur l’écoute et les incite à participer à un projet commun. La chanson les valorise, leur apportant plaisir, émotion, sensations et partage, pour un résultat collectif.

L’objectif est de réaliser un recueil des chansons préférées, avec illustrations et présentation, recueil élaboré par les patients et destiné à une diffusion en interne pour les patients, les personnels. Cet objet constituerait une trace de ces ateliers, permettrait à chaque patient de garder un souvenir de ces moments heureux passés ensemble. Il constituerait aussi un outil de pratique vocale, permettant à chacun de chanter seul ou avec d’autres les différentes chansons.
Il pourrait également servir aux personnels et à la population hospitalière pour d’autres ateliers ou moments chantés.

 

Un projet Tournesol, Artistes à l’hôpital avec l’EPSM Erasme et avec le soutien de la Banque Populaire Rives de Paris

Danser les 5 sens

Un atelier de danse contemporaine avec les jeunes de pédo-psychiatrie du Centre Hospitalier Théophile Roussel.


La démarche de la Cie Pasarela consiste à sensibiliser à la danse contemporaine à travers une approche ludique et expérimentale. La danse contemporaine est historiquement marquée par la pratique de l’atelier, au cours duquel chaque participant expérimente les possibilités qu’offrent le corps et ses mouvements, à partir d’une consigne. Les 15 séances d’ateliers sont animées par David Lerat

Thème des 5 sens

La Cie Pasarela a récemment créé un duo de danse contemporaine sur le thème des 5 sens (Êphe & Line, création 2014). Ces ateliers prolongent le travail de création de la chorégraphe. Il s’agit pour elle de partager ses processus créatifs avec le public, non seulement en proposant une représentation du spectacle en amont des ateliers, mais aussi en proposant aux jeunes de traverser physiquement sa recherche corporelle et artistique, afin de poursuivre et nourrir son processus de travail au-delà de la création de Êphe & Line.

Chaque séance s’ouvrira par un « rituel » : réveil corporel par des tapotements, frottements, pétrissages, étirements afin de stimuler les sensations et l’écoute de son corps.

  • Le toucher : donner à voir la sensation du contact, l’atmosphère induite par les différences de matières.
  • La vue : orienter la vue des spectateurs par des jeux d’ombres et de lumières sur une partie du corps.
  • L’ouïe : inventer une chorégraphie de percussions corporelles.
  • L’odorat : traduire en mouvements l’énergie et la qualité d’odeurs culinaires.
  • Le goût : détourner les mouvements quotidiens du repas pour inventer une chorégraphie loufoque.

Ce projet est soutenu par la DRAC et l’ARS dans le cadre de l’appel à projet « Culture et Santé » 2015 et par la Fondation d’entreprise Banque Populaire Val de France.

Atelier expression théâtre

Atelier expression théâtre  avec Grégory Cinus, comédien et la Compagnie « les Tambours Battants »

Du 9 janvier au 17 décembre 2014
EPSM Lille Métropole-59G19
Centre de Santé Mentale « les Caps »
En partenariat avec le centre social Acoljaq à la Madeleine

Public : 10 patients et 2 soignants
Pour un total de 52 heures d’atelier
Restitution en public le 12 décembre

Philippe Dupuich en résidence

Le contexte

Le photographe Philippe Dupuich a mené une résidence-ateliers auprès des soignants et usagers de l’EPSM de l’agglomération lilloise : ensemble, ils ont parcouru les œuvres du photographe, réalisé leur propre sténopé… Une façon de dire quelque chose d’eux, de porter un regard sur leur environnement à travers leurs souvenirs d’enfance, chocs esthétiques, rencontres incongrues…

Le projet

  • Public : une vingtaine de patients et une dizaine de soignants
  • un total de 20 heures d’atelier
  • une rencontre
  • deux vernissages

La résidence

Du 20 novembre 2014 au 30 mars 2015 – EPSM de l’Agglomération Lilloise, Hôpital Lucien Bonnafé en partenariat avec l’artothèque l’Inventaire

Le chant des signes

De janvier à juin 2011, le projet Le chant des signes mené en partenariat avec l’Ensemble 2e2m et le Centre Hospitalier Théophile Roussel, a permis aux adolescents de l’hôpital de s’initier à la musique contemporaine grâce à un atelier de découverte et de création musicale.

Le projet s’est clôturé par un concert à l’hôpital le 15 juin 2011 présentant la pièce intitulée Hip Hop imaginée par le compositeur Tomas Bordalejo à partir du travail réalisé, une oeuvre pour tuba, acoordéon et alto avec les adolescents participants au projet, sous la direction de Pierre Roullier.

Programme du concert du 15 juin 2011

avec la participation de Hélène Desaint (alto), Elodie Soulard (accordéon), Emilien Courait (tuba) et les unités d’adolescents du Centre Hospitalier Théophile Roussel

Tomas Bordalejo / Hip Hop création mondiale / avec les adolescents du centre hospitalier, tuba, accordéon, alto / sous la direction de Pierre Roullier
Jean-Sébastien Bach / Suite N°2, Courante et Gigue / alto
Astor Piazzolla / Tango Etude N°3 / tuba
Nikolaï Rimsky-Korsakov / Procession des princes / accordéon
Georg Espitalier / Folklore Aus Russland / tuba, accordéon, alto

 

Ce projet a été soutenu par la DRAC et l’ARS dans le cadre de la convention Culture Santé.

SONGS

Ateliers de création musicale à l’hôpital de jour du CATTP Prosper Legouté à Antony.

L’EPS Erasme est spécialisé dans la prise en charge des troubles psychiatriques à tout âge de la vie. Sa vocation est d’accueillir prioritairement les résidents du département des Hauts-de-Seine.Ses missions sont multiples : prévention, diagnostic, soins, enseignement et recherche.
Depuis 15 ans, il développe un partenariat régulier avecTournesol, Artistes à l’hôpital autour d’actions artistiques. Une programmation musicale et de spectacle vivant ouverte à toute la population hospitalière fédère l’ensemble des services en intra et extra hospitalier, avec une centaine de patients pour chaque manifestation au centre Erasme, les publics des CATTP pour des concerts et des ateliers de chants réguliers.

L’Ensemble 2e2m, très ouvert à la rencontre de nouveaux publics, a établi depuis 2010 un partenariat avec Tournesol, Artistes à l’Hôpital : concerts autour de l’œuvre de Bernard Cavanna, atelier « Le chant des signes » avec les adolescents de l’hôpital Théophile Roussel à Montesson.
Cette année, un nouveau projet est proposé aux patients adultes suivis à l’hôpital de jour et au CATTP Prosper Legouté à Antony.

Le projet

De septembre 2014 à janvier 2015, le projet SONGS mené en partenariat  avec l’Ensemble 2e2m et l’hôpital de jour-CATTP Prosper Legouté, a permis aux participants de s’initier à la musique contemporaine grâce à un atelier de découverte et de création musicale. Il s’est clôturé avec la création musicale imaginée par le compositeur Bastien David à partir du travail réalisé en atelier. Cette oeuvre a été interprétée par les musiciens de l’Ensemble 2e2m et les participants de l’atelier, auto-proclamés le groupe Houla !

Rencontre et découverte

Une première phase de rencontre et de découverte a permis aux participants de se remémorer des musiques qui ont marqué leur vie au travers d’échanges avec les musiciens (airs accompagnés, ensembles vocaux, improvisations sur la musique et/ou les textes). Un travail corporel (respiration, mise en mouvement, danse, mise en espace…) a facilité l’expression individuelle ou collective et créé une énergie commune pour travailler autour de la mémoire et des souvenirs des participants.

Création

La seconde phase était une phase de création.  Les propositions faites par les participants ont été la matière première de la création musicale imaginée et mise en forme par le compositeur. Un aller-retour entre compositeur, musiciens et participants permettra à chacun de se sentir actif et moteur de l’invention. La dimension corporelle était toujours présente et utilisée dans l’écriture et l’apprentissage des nouvelles musiques.

Restitution

Une phase de restitution sous forme de deux concerts, à l’hôpital de jour et au théâtre Firmin Gémier/La Piscine, avec la présence des participants sur scène a permis de valoriser à la fois le projet et l’apport de chacun individuellement. 

Programme des concerts du 20 janvier et 4 février 2015

avec la participation de Pierre Roullier (direction artistique et flûte), Bastien David (compositeur), Amélie Raison (soprano), Fanny Vicens (accordéon) et les participants de l’atelier SONGS

1ère partie par l’Ensemble 2E2M
Manuel de Falla / Sept chansons populaires espagnoles (extraits) / accordéon et soprano
Heitor Villa Lobos / Bachianas Brasileiras n°5 / accordéon et soprano
Stefano Gervasoni / Album di figurine doppie (extraits) / accordéon
Antonio de Cabezón / Diferencias sobre el Canto Llano del Caballero / accordéon
2ème partie par l’Ensemble 2E2M et les participants de l’atelier
Bastien David / Houla ! création musicale  / chant, flûte, accordéon, percussions

Ce projet a été soutenu par la DRAC/ARS, le fonds d’action SACEM, et le conseil régional d’Ile-de-France