Camille Brault

Camille Brault s’épanouit autant à travers l’opéra que dans le récital, la musique sacrée, et la musique contemporaine. Après avoir étudié à la Manhattan School of Music de New York et à l’Université de Montréal, où elle a obtenu son master en 2019, elle se perfectionne ensuite auprès de Cécile de Boever au Pôle lyrique d’excellence de Lyon, avec lequel elle chante Dorabella dans Così fan tutte au château de Nervers (Beaujolais) en juillet 2021. Ce concert marque ses débuts à l’Auditorium-Orchestre national de Lyon.

Depuis 2015, elle incarne Marguerite, comme chanteuse et comédienne, dans le spectacle Marguerite d’après Faust mis en scène par Agnès Bourgeois, créé au festival d’Avignon en 2015 et repris au Théâtre Berthelot à Montreuil et à la Scène nationale de Bar-le-Duc. En 2018, elle est soliste dans le spectacle In Honor of Henry Purcell avec Les Grands Ballets canadiens. Elle a également rejoint la douzième édition du Festival Bach Montréal dans la Passion selon saint Jean de Bach sous la direction de Julian Prégardien.
En  2019, elle fait ses débuts au Carnegie Hall de New York en tant que soliste dans Calling All Dawns, cycle de mélodies du compositeur américain Christopher Tin. Son répertoire opératique comprend L’Enfant (L’Enfant et les Sortilèges), Hermia (Le Songe d’une nuit d’été de Britten), Dorabella (Così fan tutte), Métella (La Vie parisienne) ainsi que la partie de mezzo-soprano solo dans Dawn Always Begins in the Bones d’Ana Sokolović. 

Pour Tournesol, Artistes à l’hôpital, Camille Brault se produit en récital avec la pianiste Mathilde Giroux. Elle intervient également dans le cadre du projet « Au chœur du souvenir », cycle de pratique vocale à destination des patients des services de gériatrie.