Résidence artistique de Laurie Cazot

À la demande de l’équipe des éducateurs et des infirmiers, Tournesol, Artistes à l’hôpital a mis en place un projet autour du textile à destination des adolescents de la clinique qui leur est dédiée à Wasquehal.

La clinique se situe au carrefour des 4 secteurs de psychiatrie infanto-juvénile présents sur la métropole lilloise. Elle prend en charge des adolescents rencontrant des difficultés psychologiques. 
Elle a pour but d’extraire le jeune de son univers habituel, de l’aider grâce à une prise en charge singulière et de symboliser sa douleur. 
La clinique accueille des adolescents âgés de 12 à 18 ans.


Les adolescents sont accompagnés dans leur parcours de soin par des médecins, des psychologues, des infirmiers, des éducateurs… L’équipe propose aux adolescents des ateliers à visée thérapeutique :  sportifs, créatifs, de resocialisation, et d’expression.

Le projet


La créatrice Laurie Cazot intervient pendant 5 jours auprès des jeunes de la clinique de l’adolescent afin de créer ensemble une œuvre collective, évolutive et mobile.
L’idée de départ est de permettre aux jeunes de s’approprier les murs de la clinique et de bénéficier d’une rencontre avec un artiste professionnel en créant une œuvre qui sera un moyen d’expression.  
Ce projet fait suite à une semaine de création avec l’artiste muraliste LEM, et de la même manière, l’idée est d’inviter les adolescents à découvrir la ville autrement, à mieux connaître un environnement qu’ils parcourent au quotidien. La Manufacture des Flandres à Roubaix est donc partenaire de ce projet. Laurie Cazot y propose une visite guidée animée et un atelier de tissage. Cette première journée en amont de la semaine de création à la Clinique, permettra au groupe d’apprendre à se connaître et aux adolescents de découvrir l’histoire du tissu.
Pour cette deuxième session, l’accent sera mis sur les couloirs de l’unité de soin et le patio. Différentes techniques de travail du tissu seront proposées : teinture, shibori, couture, tissage…
Le shibori est une  technique ancestrale japonaise de teinture à réserve par ligature, nouage, pliage ou plissage du tissu. Cette méthode donne à la coloration du tissu un effet dégradé indissociable du shibori.

 

Objectifs

  • Apporter du plaisir aux adolescents

  • Développer les échanges artistiques 

  • Apporter du bien-être

  • Accompagner les adolescents dans leur parcours de soin par un accès à la culture

  • Permettre la rencontre humaine autour d’une pratique artistique 

  • Proposer une image valorisante de la clinique de l’adolescent de Wasquehal

  • Considérer l’adolescent comme une personne, un citoyen à part entière            
  • Permettre à l’art d’exister ailleurs que dans les lieux consacrés

Mais aussi :


  • Permettre à la clinique de travailler en partenariat avec des intervenants extérieurs au champ soignant

  • « Humaniser », rendre plus chaleureux les lieux collectifs de l’unité d’hospitalisation 
Impulser une nouvelle dynamique à l’« atelier arts créatifs », par l’apport de compétences artistiques, mais également par des interactions entre les jeunes, les soignants et les intervenants 

  • Offrir aux jeunes la possibilité de rencontrer un artiste, de s’initier à ses techniques et de participer à la réalisation d’une œuvre d’art 

  • Permettre aux jeunes hospitalisés de contribuer à un temps de création artistique, à travers lequel ils auraient la possibilité de s’exprimer d’une manière différente
© Ahmed Djemaï