Être(s) visible(s)

Un parcours d’initiation à l’écriture au Samu Social LHSS « Les Lilas »

Anne Terral, née en 1970, est écrivain et éditrice indépendante. Elle a longtemps travaillé dans l’édition de livres d’art. La publication d’Après, en 2001, a inauguré une série de de romans pour adultes et d’albums pour enfants. Pour cette auteure qui a écrit « pendant plus de dix ans à distance du monde, tout à l’écoute de son intériorité », cette résidence constituait une première expérience d’écriture en confrontation avec l’autre, en médiation.

Anne Terral a publié trois romans aux éditions Stock : Après (2001), Dans la nuit des autres(2003), et Curiosité (2009), ainsi que trois albums destinés à la jeunesse : Grain de riz(2003), La folle semaine des Toupoutous (2005) aux éditions Casterman, puis Comme ci ou comme ça (2011) aux éditions Syros, tous trois illustrés par Bruno Gibert.

Son projet de résidence, intitulé « Être(s) visible(s) », a eu lieu en 2011 au LHSS (Lits Halte Soins Santé) des Lilas (Paris XX), et se proposait d’ouvrir avec les personnes hébergées un espace de partage et d’interrogation autour de la question du Visible et de l’Invisible, « l’idée étant de souligner à quel point l’écrit peut être, pour chacun, un moyen quasi magique d’être vu et pleinement reconnu dans son identité ». Comprenant de nombreuses rencontres, des ateliers d’écriture, des lectures, dont une intervention mensuelle dans l’émission littéraire Le Lire & Le Dire sur radio Fréquence Paris Plurielle, il constituait également pour Anne Terral le temps d’écriture de son prochain projet littéraire.

Les textes écrits lors des ateliers ont fait l’objet d’une publication dans un ouvrage intitulé « Et tous nos mots se font visibles ».
Les ateliers ont été suivis et commentés sur le site Remue.net par l’écrivain.