Duo Fukui-Jallu

Ces deux étonnants musiciens nous font voyager au travers d’un répertoire composé d’œuvres emblématiques du Tango, allant des grands classiques du célèbre duo Anibal Troilo et Roberto Grela aux créations plus contemporaines du compositeur-guitariste argentin Tomas Gubitsch.

« Dans la tradition des mariages tangueros entre le bandonéon et la guitare, des quelques grands classiques du célèbre duo Anibal Troilo et Roberto Grela aux créations plus contemporaines du compositeur-guitariste argentin Tomas Gubitsch, la bandonéoniste Louise Jallu et le guitariste Hiroki Fukui, nous offrent un programme inouï où la virtuosité de la guitare se conjugue avec force aux sonorités chaudes et expressives du bandonéon.

En dépit de leur jeune âge, ces deux artistes, formés par les plus grandes personnalités du Tango (Cesar Stroscio, JuanJo Mosalini, Diego Trosman, Ciro Perez…) ont donné de nombreux concerts et préparent actuellement un enregistrement. Arrangeurs, découvreurs, compositeurs, ces deux étonnants musiciens nous font voyager au travers d’un répertoire qu’ils ont su remettre en lumière, transcrire avec beaucoup d’intelligence, de savoir et de sensibilité, répertoire composé d’œuvres à la fois emblématiques du Tango et paradoxalement absentes des salles de concert. » Bernard Cavanna

 

Louise JALLU

Louise entre au conservatoire de Gennevilliers à cinq ans. Elle commence son apprentissage auprès de Jean Baptiste Henry. En 2009, elle entre en cursus musicale au Lycée Racine de Paris. Elle emporte le 2ème Prix de la catégorie bandonéon solo du Concours International de Klingenthal. En 2011, elle interprète le concerto Aconcagua de Piazzolla dans lequel elle inclut ses propres cadences. Elle obtient son Bac S, le titre de jeune talent de la ville de Gennevilliers et son DEM (Diplôme d’Etude Musicale) à l’unanimité du jury composé de Tomas Gubitsh, Pascal Contet et Serge Amico. Elle complète sa formation instrumentale auprès de César Stroscio. En musique de chambre, elle se perfectionne avec Juan Jose Mosalini. Elle étudie la composition auprès de Bernard Cavanna. Elle fonde sa propre formation, Tango Carbon. En 2014, elle collabore avec la chanteuse Katerina Fotinaki et forme le duo Fukui-Jallu. Elle joue dans de prestigieuses salles telles que l’Alhambra, l’Européen, la Philarmonie de Paris, le Triton, la Filature, le Café de la Danse, le Musée d’Orsay et la Maline, entre autres. En 2015, elle sort « En crise » avec Tango Carbon chez Nomad Music. Elle se produit en Ukraine, en Algérie, au Maroc, en Hollande, en Italie et en Arménie. En 2016, elle sort « A contrafuego » avec les Fleurs Noires chez Milan Music. Elle joue en duo avec Cesar Stroscio.

Hiroki FUKUI

Hiroki débute la guitare avec Yoshihiro Muto à l’âge de 4 ans. Dès l’âge de 12 ans, il participe régulièrement à plusieurs concours et obtient en 2009, le 1er prix en soliste et musique collective au concours régional et le 5eme prix au concours international de Tokyo. L’année suivante, il s’installe à Paris et poursuit son apprentissage avec Judicael Perroy. En 2011, il rentre au conservatoire à rayonnement départemental d’Aulnay sous Bois. En 2012, il obtient son DEM (Diplôme d’Etude Musicale) en guitare, solfège et musique de chambre. En parallèle, il s’intéresse aux musiques actuelles comme le jazz, la musique brésilienne et notamment le tango. Il travaille par la suite auprès de Juan Jose Mosalini en musique de chambre. Aujourd’hui, il suit ses études de musique classique au pôle supérieur d’enseignement artistique du Nord – Pas de Calais et développe l’art de l’arrangement et de l’improvisation auprès de Norberto Pedreira et de Diego Trosman. Il se produit également dans diverses formations et forme un duo guitare-bandonéon avec Louise Jallu.