Paule Neel

« En 2016 j’ai adopté le médium photographique, et plus particulièrement l’autoportrait, pour tenter de capter les mutations secrètes et intimes de la personne et de son corps. Autodidacte, mes expérimentations photographiques explorent mon corps et celui des personnes qui me sont proches dans diverses séries voulues comme des jeux visuels et sensuels. Chaque séance photographique tente de capter les glissements infimes de la personnalité, ses nuances intimes, ses mutations secrètes, ses mues. Forte de ce travail d’expérimentation centré sur mon corps, je propose aujourd’hui des projets photographiques autour du portrait – et des portraits dits décalés – où l’écoute de l’autre est centrale et où chacun peut ainsi dévoiler, en douceur et confiance, une représentation toute poétique et personnelle de lui même. »