Un mur trop blanc, c’est trop tentant !

29 juillet 2015
 

Le 9 juillet dernier, un vernissage haut en couleurs avait lieu à la Clinique de l’adolescent de Wasquehal : le résultat d’une résidence d’artiste autour du graffiti, coordonnée par l’antenne Tournesol, Nord Pas de Calais.

Durant 5 jours, du 22 au 26 juin 2015, l’artiste graffeur roubaisien LEM est venu passer une semaine avec 5 adolescentes de 11 à 15 ans pour les initier au graffiti et créer des œuvres collectives.

Avant de passer aux choses sérieuses, l’artiste a convié les adolescentes et les équipes de la Clinique à participer à une chasse aux graffitis dans la ville de Roubaix. En se promenant, les participants ont appris à porter un autre regard sur les murs de la ville. Des murs chamarrés, porteurs de mots et d’idées qui prennent une dimension nouvelle, en libre accès, dans des lieux inattendus et familiers à la fois.

De retour à l’atelier, la créativité était de mise. Accompagnées par LEM, les adolescentes ont pu découper, clouer, assembler, peindre et accrocher leurs oeuvres hautes en couleurs et en messages : un totem et une sirène !

À présent, si le projet en lui-même a pris fin, les adolescents actuels et futurs pourront profiter encore longtemps de ces œuvres qui sont désormais fixées aux murs de l’établissement.
La clinique de l’adolescent de Wasquehal a développé aujourd’hui son champs artistique et continuera avec d’autres résidences à venir. À suivre…

 

Crédits photo :
© Ahmed Djemai


Article Précédent

Article Suivant