Sylvana Yustino Gavatorta

Chant (avec accompagnement guitare)

Un voyage musical enveloppant, aux sonorités bossas, tango, folk venues des confins de l’Amérique du Sud, et revisitées au présent, parfois des nuances plus jazz. Originaires d’Argentine, Sylvana Yustino Gavatorta nous embarque pour un périple plein d’émotions, bercé par les rythmes de sa terre natale.

Née à Buenos Aires, Sylvana Yustino Gavatorta, a étudié la technique du chant et l’interprétation du jazz comme de la musique latino-américaine. Elle complète sa formation avec des cours d’histoire de l’art, des ateliers de clown et des stages de narration de contes. A Buenos Aires, elle se produit en duo avec le pianiste et compositeur Mariano Agustoni et autres musiciens invités. Installée à Paris depuis 2012, elle partage la scène avec des musiciens de cultures et d’origines différentes. En avril 2012, elle participe au projet La Mélodie d’Alzheimer, documentaire tourné par ABB Reportages pendant son séjour à l’Abbaye de La Prée. Cette résidence d’artistes gérée par l’association Pour Que l’Esprit Vive (PQEV) fait aussi office de résidence d’hiver pour le compte de l’association Petits frères des Pauvres. Un engagement social qui lui tient à coeur. Dans le cadre de ce projet, elle anime des ateliers de chant en différentes langues (français, anglais, portugais, italien et hébreu) à l’adresse de personnes âgées atteintes d’Alzheimer, prises en charge par la Fondation OSE. Elle travaille alors sous l’autorité de psychiatres et de chercheurs, qui étudient l’influence de la musique sur le cerveau. Ce projet est nominé, puis choisi comme finaliste de La Nuit du Grand Âge 2014. Soucieuse de transmettre et de partager ma passion dans des milieux divers, elle intervient fréquemment dans le secteur de la santé comme al Hôpital Saint Louis au Centre des maladies du sein où elle anime des ateliers de chant. En 2016 elle se produit en milieu rural et hospitalier et en Maison de retraite dans le cadre du Hors saison musical, projet qui à pour mission de favoriser le lien social en milieu rural à travers la musique. Invitée par Dominique de Willincourt en octobre 2014, elle participe à la croisière musicale Croisirama. Elle interprète du Tango et du Jazz avec des arrangements pour quatuor classique: piano, violoncelle, violon et hautbois. Actuellement elle poursuit cette expérience de travailler avec des musiciens classiques et chante aussi un répertoire de folklore argentin et de musique latino-américaine, version jazz contemporain, avec le guitariste argentin Mauro Talama.