Olivier Catteau et Gaspard Vanardois

Des Balkans à l’Amérique du sud en passant par l’Irlande, un voyage en danses et en découvertes.

Olivier Catteau, clarinette et accordéon

Olivier Catteau commence la musique par l’apprentissage du piano, de la guitare et de l’harmonie. En 2005, il découvre le monde des musiques traditionnelles et se dirige alors vers l’accordéon diatonique et la clarinette. Parallèlement il obtient une licence de musicologie, et étudie le Jazz au CRR de Lille. En 2009, il perfectionne ses connaissances de la musique bulgare en travaillant pendant un an à Plovdiv (Bg) avec deux grands noms de la clarinette : Nikola Iliev et Petar Voinikov. Il se produit aujourd’hui dans divers formations de musique du monde (Ormuz, Sahara Tokah, Ramble Ditties) et présente ses compositions au sein du duo d’accordéon Peut-être Jeanne.

Gaspard Vanardois, guitare et oud

Gaspard Vanardois commence très tôt la musique par l’apprentissage de la guitare classique, blues, jazz et rock. Après ses études au conservatoire et à l’EF2M de Tourcoing, il intègre plusieurs fanfares (funk, New Orleans…) et choisit alors le banjo, instrument plus percussif et plus adapté au jeu en extérieur. Sans cesse attiré par de nouvelles découvertes, il s’intéresse aux musiques Orientales et Balkaniques et participe à de nombreux projets à la guitare, au banjo ou à l’oud : Taraf Borzo, Taraf Dékalé, Chem’s, La Panika, Tavez Bartali et plus récemment Sahara Tokah. C’est cette double connaissance des musiques actuelles et orientales qu’il apporte à Kosia Brada, entre une rythmique puissante et des improvisations inspirées.