La chanson du souvenir – Michel Glasko

18 août 2015

Les artistes à l’hôpital, en France, mais pas que !
L’accordéoniste Michel Glasko, membre de notre association Tournesol, se produit régulièrement au Japon, et notamment dans les hôpitaux.

Cette année, l’accordéoniste français Michel Glasko, 21ème ambassadeur de la Chanson, a rendu visite aux résidents de la maison de retraite Agape (Japon) pour un concert surprise qui a ravi les auditeurs.

En marge du concert du Paris Saï de Nagoya qui inaugurait la tournée du musicien français dans pas moins de 7 grandes villes de l’archipel, Michel Glasko, qui fait partie de l’association parisienne Tournesol, a proposé un concept inédit de concert musical au chevet des résidents les plus fatigués.

Chaque résident devait choisir au hasard un petit papier sur lequel était inscrit le titre d’une chanson japonaise. Quelle joie pour les pensionnaires d’entendre des mélodies bien connues interprétées par un musicien étranger !

C’est dans l’établissement Agape que s’est éteinte cette année Mme Hatsu Kato. Âgée de 92 ans, Mme Kato était connue à Nagoya comme la mère de la chanson française au Japon. Elle a tout au long de sa vie apporté un soutien sans faille à la promotion de la chanson française au Japon et a fondé l’association franco-japonaise de la chanson qui continue aujourd’hui ses activités sous la direction de son fils Shuji, pianiste et compositeur de renom.

Merci a la famille Kato et à Michel Glasko pour cette initiative originale. L’accordéoniste français a été très ému de rendre ainsi hommage a la mémoire d’une grande dame de Nagoya.

Traduction de l’article “la chanson du souvenir”, extrait du Journal Chunichi Shinbun, édition de Nagoya.

tournesol-artistes-hopital-michel-glasko--nagoya-japon-accordeon-1


Article Précédent

Article Suivant