Ghyslin Di Sacco et Sylvain Diony

Sylvain Diony, guitare et Ghyslin Di Sacco, clarinette

Le répertoire de prédilection du duo Diony – Di Sacco est le chôro, style brésilien et métissé du début du XX ème siècle, car il fait si bien chanter la clarinette et la guitare, mettant en valeur leurs sonorités chaudes et dansantes.

Mais l’autre aspect de ce duo est l’éclectisme qui le conduit explorer des horizons culturels aussi divers que la musique classique, la valse musette ou encore la musique japonaise. Un périple en sourires et légèreté.

Ghyslin Di Sacco

Ghyslin Di Sacco a étudié la clarinette dans des conservatoires de région parisienne (1er prix à l’unanimité de l’école nationale d’Orsay et 1er prix à l’unanimité du conservatoire national de région de Versailles).

Ensuite il a multiplié les expériences qui l’ont amenées à jouer partout en France pour diverses occasions, au Japon, en Russie et à participer à l’enregistrement de 3 cds.

Aujourd’hui il est clarinettiste à la Musique de la Garde Républicaine, enseigne la clarinette à l’école des arts de Marcoussis et se produit avec divers ensembles (Malika Bellaribi – Le Moal, Parisnettes Trio, Ensemble Ad Libitum…).

Sylvain Diony

Né en France, d’origine guadeloupéenne, Sylvain Diony achève ses études classiques par les premiers prix de guitare et de musique de chambre à l’Ecole Nationale de Musique de l’Hay-les-Roses.

Hormis le fait qu’il se produit au sein de nombreuses formations classiques, dans un répertoire qui va de la musique ancienne à la musique contemporaine, Sylvain Diony est très à l’aise dans un répertoire qui comporte le moins de frontières possible. Il est notamment shamiseniste dans la formation Melting-Pot, mélange des cultures japonaise et française.

Les concerts l’ont amené à jouer partout en France, dans plusieurs pays d’Europe, en Guadeloupe, au Québec et de nombreuses fois au Japon. Il est aussi professeur à l’Ecole des Arts de Marcoussis (France).