Eve Parier, nouvelle Marraine de Tournesol, Artistes à l’hôpital

20 novembre 2015

Eve Parier, directrice du groupe hospitalier universitaire Saint-Louis/Lariboisière/Fernand-Widal (Assistance publique-Hôpitaux de Paris, AP-HP) s’engage aux côtés de Tournesol et devient notre nouvelle Marraine.

Quelle est, pour vous, la place de la culture à l’hôpital ?

L’hôpital est un lieu inhospitalier… et les patients ont très majoritairement un sentiment d’être totalement passifs, de subir plutôt que d’être acteurs.

Introduire des actions culturelles à l’hôpital permet de redonner de l’oxygène, une pause, un temps particulier au patient dans le rythme hospitalier. On redonne, au cours de ces parenthèses, un temps « dédié » pour le patient.
Et je ne considère pas que ceci soit un luxe.

Je pense que c’est une manière particulièrement attentionnée de s’occuper de nos patients. Et nous avons la chance, dans le groupe hospitalier que je dirige, d’avoir une antériorité sur ce sujet.

En tant que directrice d’un établissement de santé, j’ai également une attention toute particulière aux conditions de travail des personnels hospitaliers.
Les actions culturelles, comme celles menées par l’association Tournesol, Artistes à l’hôpital, donne aussi un bol d’air aux soignants.
Or on sait qu’il existe un lien direct entre la qualité de vie au travail des soignants et la qualité de prise en charge des patients !

La culture à l’hôpital est donc une chance supplémentaire de rendre l’hôpital plus hospitalier.

 

Que souhaitez-vous apporter en tant que marraine à Tournesol , artistes à l’hôpital ?

Je souhaite tout d’abord dire que devenir Marraine de l’association est pour moi une manière de m’inscrire dans la continuité, dans une filiation.

De nombreux directeurs de l’hôpital St Louis se sont impliqués dans l’association. L’action de Tournesol s’est propagée aussi sur Lariboisière, et sur Fernand-Widal, deux autres sites de notre groupe hospitalier.
Il m’a semblé tout naturel, dès lors, de souhaiter poursuivre cet élan et que l’institution hospitalière soutienne, au travers d’un de ses représentants, l’association.

Ensuite, j’ai la conviction intime, comme beaucoup, que l’hôpital est trop autocentré.
Quelle chance de pouvoir sortir de sa coquille en contribuant à la vie d’une association comme Tournesol ! Surtout quand celle-ci « habite » à l’hôpital !
J’ai donc la volonté que l’hôpital (au moins le groupe hospitalier que j’ai l’honneur de diriger…) s’ouvre encore plus aux partenaires que sont les associations et en particulier Tournesol.

Enfin, qui dit partenaire dit co-construction. J’espère donc pouvoir, avec ma vision hospitalière, contribuer au développement de Tournesol.

 

Eve Parier, biographie 

Eve Parier est nommée directrice du groupe hospitalier universitaire Saint-Louis/Lariboisière/Fernand-Widal (Assistance publique-Hôpitaux de Paris, AP-HP) en juin 2014, poste qu’elle occupe actuellement.
Diplômée de Sciences-Po (1995), titulaire d’un DESS de gestion publique (Paris-Dauphine, 1997) et diplômée de l’ENSP (actuelle EHESP, 1999), elle rejoint l’AP-HP comme directrice des affaires médicales, des finances et de la qualité à l’hôpital Charles-Richet, à Villiers-le-Bel (Val-d’Oise) (2000-2003).

Elle est ensuite directrice des finances à l’hôpital Beaujon, à Clichy (Hauts-de-Seine) (2003-2005), puis directrice de projet au cabinet du directeur général de l’AP-HP (2005-2010). Eve Parier est ensuite directrice des ressources humaines au centre hospitalier de Versailles (2010-2012).

En juin 2012, elle intègre le cabinet de Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la santé, comme conseillère technique chargée des relations avec les personnels de l’hôpital.


Article Précédent

Article Suivant