Compagnie Les Planches et les Nuages

«En relisant ta lettre» est une proposition acoustique et intimiste, sur le thème de la correspondance. Portés par un intérêt commun pour l’écriture et la littérature, le trio nous dit et nous chante des lettres mais également des écrits liés à la correspondance. De la lettre manuscrite en passant par les e-mails, textos et autres messages électroniques, ils tissent, en mots et en chansons, une sélection subjective des relations épistolaires qui les ont marqués ou touchés. Ce spectacle mêle la douceur et la tendresse d’un moment qui sait rappeler le caractère intime et émotionnel de la lettre que l’on reçoit et de celle que l’on adresse.

Sandrine Brunner, comédienne et metteure en scène

Elle crée la compagnie Les Planches et les Nuages en décembre 2004 à Paris où elle vit. Elle y présente notamment son adaptation du roman épistolaire de Valérie Zenatti : « Une bouteille dans la mer de Gaza », qui est jouée plus de soixante fois en France, Suisse et Belgique. En 2011, elle s’associe à la metteure en scène américaine Carole Anderson pour la création d’un spectacle itinérant, littéraire et musical. Parallèlement, elle crée « La Résistante » de Pietro Pizzuti en mai 2013. Sandrine a à cœur d’utiliser le théâtre comme moyen d’appréhender la réalité sous un angle différent, plus poétique peut-être…

Angélique Zaini, comédienne et chanteuse

Après des études de Lettres modernes et de Français Langue Étrangère, c’est en 2007 qu’Angélique Zaini intègre l’ESAD (Ecole Supérieure d’Art Dramatique de la Ville de Paris). Comédienne, mais également chanteuse autodidacte, cette formation sera l’occasion pour elle de recevoir ses premiers cours de chant avec Amnon Beham. Par la suite, elle découvre le chant lyrique avec Véronique Bauer. Elle travaille principalement avec de jeunes compagnies (Les Vagues tranquilles, Le Foyer, la Cie du 7e étage). En 2016, elle crée La Compagnie Linotte avec Jules Lefrançois, musicien et circassien.

Damien Richard, musicien

Damien a commencé la musique très jeune, dès l’âge de 7 ans, il voulut apprendre le piano, puis le saxophone. A 18 ans, c’est en autodidacte qu’il se met à apprendre la guitare sèche. Durant ses études de graphisme et d’arts appliqués à l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Appliqués Olivier de Serres à Paris, il associe très souvent ses explorations visuelles, picturales et graphiques à des musiques et/ou des sons qu’il compose avec un ordinateur, sa guitare et sa voix. C’est à l’invitation de la compagnie Les Planches et les Nuages qu’il fera ses premiers pas sur scène en tant que musicien. C’est ainsi qu’on pourrait qualifier Damien de musicien graphique, de graphiste mélodique…